lundi, mai 09, 2005

Roger au mois de mai

Pour le collectif Coïtus Impromptus

Roger a vu passer les outardes; il s’est mis à rêver à un parking plein de chars shinés, de berlines qui s’envolent comme les oies blanches, comme le chantait Steve Fiset, sur tous les chemins d’été, à l’époque de son premier baiser, échangé dans un Wolks qui était pas de l’année.
Il a sorti sa hose du garage, a sifflé la voisine d’en face, brassé le plastique de la piscine, lavé son T-shirt Mickey, sorti son CD des Stones, ça sent l’été pour Roger.

Un tour chez Dumas Auto Body, chez Canadian Tire pour renouveler les caps de roue, un petit changement d’huile, une jardinière de fleurs pour son deck qu’il a vernis l’été dernier. Avec Nicole à ses côtés.

L’an dernier, pareille routine. Roger l’avait presque oublié. L’odeur du lilas lui rappelle qu’un matin de mai, Nicole est partie avec son chum René.

Le nez dans le niveau d’huile, Roger arrête pas de brailler. Derrière le capot ouvert, la voisine peut pas l’apercevoir; il a le cœur gros comme une batterie de char, elle voulait partir, c’était gros comme un dix-roues dans une ruelle. Aujourd’hui, il s’ennuie d’elle.

Dans l’auto bien simonizée, Roger écoute Angie, et recommence à brailler. L’été n’a plus le même goût que par le passé. « Ferme donc ta gueule, maudit Jagger! »

Pendant ce temps, la voisine, étendue sur sa chaise en résine de synthèse, refait son tan, vêtue de son nouveau maillot à fleurs.

Roger aimerait offrir à sa voisine du lilas du printemps dernier.

4:

At 8:32 p.m., Blogger Miguel said...

Be careful! Mexico city is a big monster, so I hope some day I'll met you there and teach you some issues on native mexican culture and why not some Spanish. Bay.

 
At 3:50 a.m., Blogger julie70 said...

Dur à comprendre pour moi. Heureusement, j'ai appris "chum" c'est ami ou amant. Qui est Roger ? Es-tu à Mexico city ou à la maison ? Je suis confuse.

 
At 6:57 a.m., Blogger Marie-Chantal said...

Miguel : I don't go to Mexico alone, you know ! But maybe you can give me an information : I'm searching for an apartment in Acapulco City for at least 2 weeks in August, do you think I'm gonna find one ?

Julie : Bien sûr, Julie, c'est écrit en argot québécois ! Alors, j'ai refait une version pour toi :)

 
At 7:10 a.m., Blogger Marie-Chantal said...

Miguel : I forgot something, I'm very interested by the native mexican culture. I want to go in Chiapas, but my friend doesn't want to. He said it is dangerous. I don't know. I would enjoy to meet (it's a dream !) the subcomadante Marcos himself, but it's impossible.

 

Publier un commentaire

<< Home