jeudi, mai 05, 2005

Désolée pour la parenthèse tristounette...

D'un coup, j'ai senti quelque chose d'horrible à l'intérieur de moi. Une petite mort qui dure depuis quatre années.

Je ne sais pas trop si c'est une mort nécessaire ou une mort malsaine; toutefois, elle m'enlève de mes ailes.

J'ai dit adieu il y a quatre ans aux folies adolescentes et aux fantaisies amoureuses. Une démission simplement. Je démissionne de chercher un amour qui durera et qui me satisfasse entièrement, ceci étant trop éprouvant pour l'autre, et impossible de toute façon. Je ne crois plus aux gestes hypocrites, aux câlins insignifiants, aux "Je t'aime" qui se perdront dans le vent encore une fois, aux promesses, aux serments, mon coeur est sec désormais. Je démissionne.

Fini les folies, est-ce le début d'une ère nouvelle... Ou bien suis-je seulement en proie à la fatigue?

7:

At 8:52 p.m., Blogger Miguel said...

I don't speak french,I'm sorry but I can sugest to you that change un word in the title of your Blogger razas instead of rajas, you are the first person that write proverbs from the Sub-comandante Marcos, so this is just a small mistake in your spell

 
At 9:54 p.m., Blogger 'Thought & Humor' said...

You have a riveting web log and undoubtedly
must have atypical & quiescent potential for
your intended readership. May I suggest that
you do everything in your power to honor
your Designer/Architect as well as your audience.
Please remember to never restrict anyone's
opportunities for ascertaining uninterrupted
existence for their quintessence.

There is a time for everything, a season for every
activity under heaven. A time to be born and a time
to die. A time to plant and a time to harvest. A time
to kill and a time to heal. A time to tear down and
a time to rebuild. A time to cry and a time to laugh.
A time to grieve and a time to dance. A time to
scatter stones and a time to gather stones. A time
to embrace and a time to turn away. A time to
search and a time to lose. A time to keep and
a time to throw away. A time to tear and a time
to mend. A time to be quiet and a time to speak
up. A time to love and a time to hate. A time for
war and a time for peace.

Best wishes for continued ascendancy,
Howdy
Editor

'Thought & Humor'
Cyber-Humor & Cyber-Thought
http://ilovehowdy.blogspot.com/
Harvard Humor Club
http://groups.yahoo.com/group/Harvard_Humor_Club/

 
At 2:13 a.m., Blogger julie70 said...

Que veut dire ces deux commentaires qui me paraissent bidon ?

Bon. Moi, j'ai perdu l'espoir plusieurs fois. Mais jamais l'espérence. Et, à mes 71 ans, j'espère malgré tout que un jour... Et puis, même si cela ne dure pas tant qu'on voudrait, je crois que sur le champs, c'était vrai. Et même si seulement en nous... c'était fort, cela valait le coup.

Ne perds pas l'espérence pour longtemps !

 
At 2:51 a.m., Anonymous Anonyme said...

Non, non, pas de tristesse
Nous devons continuer à rêver, je prépare une filet à papillon :o)

Caféine,
l'araignée du web (je plaisante)

 
At 5:22 a.m., Blogger Marie-Chantal said...

Ok thank your miguel you're right. But I have seen "rajas" in Mexico, on a restaurant's wall... sorry.

 
At 5:26 a.m., Blogger Marie-Chantal said...

Julie : ça, "thought & Humor", le pantin fatigant :), ça semble être de la pub !

Il aurait pu dire que ces paroles étaient de Bob Dylan au moins !!!

C'était hier un coup de fatigue, l'envie d'être choyée quand l'autre est absent. Ça arrive... et ça passe.

Non ne jamais perdre l'espérance, c'est certain. Je suis dure à décourager pourtant !!

Enfin, merci pour tes bonnes paroles, comme toujours, Julie !! J'ai beaucoup confiance en toi.

 
At 5:38 a.m., Blogger Marie-Chantal said...

Caféine : oui, ce matin, en voyant le ciel coloré, je suis déjà plus rêveuse ! Merci !

 

Publier un commentaire

<< Home