vendredi, novembre 18, 2005

Vos enfants, laissez-leur la paix!

Journal de Montréal: une mère déclare que sa fille qui s'est suicidée était sa meilleure amie.

Peut-on être les meilleurs "amis" de ses enfants?

Des préoccupations d'enfants, même celles des adolescents, ont bien peu à voir avec des préoccupations d'adultes.

Ils arrivent à l'école déjà fatigués à 8 h le matin. Ils n'ont pas dormi. Ils n'ont pas fait leurs travaux, leur étude, leurs devoirs, leur lecture. À l'école, on les punit quand ils ont la sensation d'avoir fait leurs vrais devoirs. Ça va mal.

Contradiction dans leur tête: ils ont tenté de "sauver les meubles" du foyer, pendant que leurs études, leur projet de vie, leurs préoccupations passaient au second plan.

Décrochage scolaire, taux de suicide sans précédent, fuite dans le jeu ou la drogue, n'est-ce pas étonnant quand on pense qu'ils ont un fardeau à porter qui ne leur appartient pas et qui est sans contredit trop lourd pour leurs épaules encore frêles?

Parents: laissez vos enfants tranquilles avec vos histoires. Vous êtes l'adulte, c'est vous qui devez écouter; vos histoires de séparation, de pensions alimentaires, d'histoires d'amour tumultueuses, de burn-out, de fatigue au travail, ça ne les concerne pas.

Je réclame une vie d'enfant pour les enfants.

5:

At 2:31 p.m., Blogger julie70 said...

Peut être tu a raison, mais ma mère était au moins une des mes meilleurs amies, à qui je pouvais tout dire et qui ne condamnait pas. Quelqu'un vers qui je pouvais tourner.

Mais probablement, elle vivait trop en moi ou pour moi, etc.

 
At 2:28 a.m., Blogger Marc said...

Mes meilleurs amis sont mes parents.
Ils sont les seuls à qui je peux réellement faire confiance.
Leur fidélité et amour sont inconditionnels et j'en serais éternellement reconnaissant.
Cela dit, oui je pense sincèrement que nos parents peuvent être nos meilleurs amis, j’en ai la preuve concrète :)

Salutations,

 
At 8:26 a.m., Anonymous Gérard Mariscalchi said...

Très juste et à 100% d'accord (père de six enfants, vous pensez si je connais tout ça...)
Bravo.

PS (1) : Veuillez supprimer mon commentaire posté par erreur à la suite de l'article "Un peu de politique..."

PS (2) : l'adresse de leblase est, après le "http://", leblase.net et non www.leblase.net

 
At 6:32 p.m., Blogger Mitra said...

Tout à fait d'accord avec toi. On ne peut être ami avec son enfant.
Ce soir dans le métro, j'ai rencontré une famille, le père, la mère et la fille. La fille était super enthousiaste et très concentrée sur l'histoire qu'elle racontait à sa mère. Il y avait une telle complicité dans leur regard ... C'était vraiment un moment de bonheur de les voir leur relation.

 
At 7:43 p.m., Anonymous La Souris said...

Très vrai ton texte. Il y a des choses d'adultes que les enfants n'ont pas besoin de savoir... Ils ont déjà tellement sur les épaules avec l'apprentissage de leur propre vie.

 

Publier un commentaire

<< Home