dimanche, avril 09, 2006

Écrire sans anesthésie

Plus de bâillon sur la bouche et plus de fumée bleue qui me protège de l'extérieur. Depuis trois mois.

Y a-t-il un docteur dans la salle? Je cherche un Atkins, un Montignac ou quelque chose du genre car comme des millions de gros-gras américains, je cherche une solution pour perdre ces kilos que l'on prend toujours quand on abandonne le tabac. Je me regarde dans le miroir et je me dis ces temps-ci : "je t'aime énormément..."

J'espère reprendre les aventures de Marcos, du Mexique et des justiciers masqués sans l'odeur de nicotine.

1:

At 6:38 a.m., Blogger leblase said...

De l'eau, Marie-Chantal, de l'eau, de l'eau et encore de l'eau (et des exercices physiques soft mais denses genre chi qong ou tai chi)

 

Publier un commentaire

<< Home