samedi, juin 03, 2006

"Tu ne dois pas..." : une époque de dictature

Le fameux 31 mai est passé : la loi sur le tabac est passée inaperçue.

N'étant pas du genre docile, j'aurais sûrement grinché à souhait le jour du 31 mai si j'avais entretenu mon habitude. Ce n'est pas mon genre d'obéir: je respecte cet engagement envers moi-même entre autres parce que les compagnies de tabac vivent aux dépens de la santé publique. Cette pensée seule m'aide à surmonter mes pires manques de nicotine.

Heureusement, les 50 ans et plus en sont rendus à arrêter de fumer, n'est-ce pas? (comme moi d'ailleurs qui les suit à la queue-leu-leu depuis ma naissance!) Je me demande comment tout un chacun n'en a pas son ras-le-bol de se laisser dicter (encore une fois!) sa conduite par cette génération qui régentera la société jusqu'à ce que mort s'ensuive. Si on avait imposé de telles lois dans les années 60... imaginez, les belles années de la "démocracie"... qui s'est transformée depuis ce temps en une misérable sorcière, qui putasse dans le pays du pétrole et réduit la société nord-américaine en "tu ne dois pas"... 50 ans, ce n'est rien. 50 ans, c'est un monde, pourtant... comment ce désir de liberté des années 60 - de la jeunesse des boomers - en est-il réduit à une série de diktas que tous semblent heureux de suivre?

Ce qui m'étonne, c'est que les fumeurs obéissent. L'obéissance... n'est-ce pas inquiétant?

Pour ma part, ma liberté ne serait pas restreinte si le resto du coin était fumeur.

Un problème de réglé. Mais je trouve que la voisine sur l'étage est vraiment trop grosse... HAHAHA! À quand la loi sur les aliments ? :)

2:

At 8:16 a.m., Blogger leblase said...

Je vois une solution: lance une pétition sur le Net pour la défense des escaliers et des ascenseurs. Exprime tout haut ta compassion envers leurs cris de douleur à chaque fois que ta trop grosse voisine les emprunte pour monter, descendre, descendre, monter...
Assez de ces souffrances imposées aux accessoires architecturaux!

 
At 4:45 p.m., Blogger Miguel said...

Pray for us, because nobody knows what will hapen if the conservatives win again in Mexico.

 

Publier un commentaire

<< Home