mardi, mai 16, 2006

Vas-y mon Rex ou comment on se sent après 5 mois sans tabac...

À l’aéroport, vous savez, les bergers allemands fouineurs de valises, à l’affût d’héroïne ou de cocaïne bien camouflée, ces bons bergers renifleurs qui vous dégottent un paquet de poudre blanche dans le temps de le dire, la gueule bien baveuse, toutes dents sorties, aboyant vers des valises, bon chien Rex, eh bien!, je me sens comme ça dans le transport en commun, les usagers tassés les uns contre les autres, je renifle l'odeur défendue de la nicotine chez madame ou monsieur... elle se cache là, la fameuse drogue, dans cette poche ou dans ce sac à main, "Grrrr", la canine rabattue sur la lèvre inférieure...

Couché, Rex.

1:

At 10:23 p.m., Anonymous sebastien chabot said...

Salutations, Marie-Chantale.

 

Publier un commentaire

<< Home