jeudi, mars 10, 2005

American Grincheux

Héros des fameux Carnets de voyage des Grincheux, ed. 2005, A. Lafrance et M.C. Sauvageau

Je suis sûre que vous avez une envie folle de les apercevoir... ces Grincheux en voyage...

Ici, aux États-Unis :



Parenthèse sur ces personnages :

Les Grincheux, c’est un gentil couple du Plateau Mont-Royal. Pas branchés pour deux sous, ils fuient les bars et restos «m’as-tu-vu»; ils préfèrent les restaurants dégoulinants de quartier et les tavernes qui puent la broue, sans pettage de broue.

Ces deux personnages se sont connus virtuellement, car ils n’aiment pas vraiment côtoyer les autres êtres humains, surtout dans les bars, aux terrains de pétanque, aux cours de macramé, etc. Comme ils ne "poignaient" pas, ils ont dû s’abonner à un club de rencontres sur Internet pour trouver l’âme soeur (voir leur témoignage Ils se sont connus grâce au réseau sur le site http://rézocontaque.com). Ils sont très casaniers, sauf quand il est temps d’aller en voyage : quelle bonne occasion de grincher ! Ils s’adonnent à ce loisir depuis que leurs chemins se sont croisés (le grinchage, bien entendu).

Ils prennent plaisir à écouter les gens, afin de rire de leurs bévues linguistiques, bien entendu.

Les Grincheux sont très lucides; la preuve : ils ne s’étonnent plus que le téléphone ne sonne jamais chez eux. Le dimanche, ils vont nourrir les écureuils, font de la soupe aux gourganes ou de la galette sarrazin, ou encore fréquente un autre couple de Grincheux, spécialistes d’Émile Cioran, les seuls qu’ils sont capables de blairer.

Je parlerai donc des Carnets des Grincheux plus fréquemment, ces deux joyeux grincheux voyageurs devant l'Infini.

1:

At 6:37 p.m., Blogger Marie-Chantal said...

Euh... C'est de Grant Wood, 1930... American Gothic.

 

Publier un commentaire

<< Home