mercredi, février 23, 2005

Des stéréotypes et des idées toutes faites...

Je sors complètement du sujet que j'ai abordé plus bas. J'embarque vraiment dans un autre thème qui me titille depuis longtemps et qu'on ne cesse de nous parler depuis les années 80: les relations hommes-femmes. Je sens que je marche sur des oeufs en voulant aborder ce sujet.

Je n'entrerai pas dans les détails des théories qui sont sorties depuis le début des années 80, en passant par Ces femmes qui aiment trop, de Mars et Vénus... Pourquoi les hommes marchent-ils à la gauche des femmes ? (j'avais jamais remarqué, sauf à l'église avant de se marier).

Je trouve qu'il n'y a pas plus irritant que de se faire dicter un type de relation amoureuse soi- disant "saine", le mot préféré des psychologues, "saine" - je me demande ce que serait une relation "malsaine" - le mot "sain", je ne peux même plus le supporter tellement je le trouve "malsain", comme la normalité et l'anormalité.

Voilà qu'il faut peser un poids-santé, faire une salaire décent, manger "sain", faire du sport 3 fois par semaine, faire de la relaxation, vivre une sexualité comme ci et comme ça. Comme si la télé devait me dire quoi manger, organiser mon horaire et le pire... comment devraient se dérouler mes relations intimes...

Alors, depuis la "santé" psychologique, sont à fuir :

Les alcooliques;
Les drogués;
Les obèses;
Les gens souffrant de troubles anxieux ou autres;
Les dépendants affectifs;
Les femmes victimes;
Les hommes bourreaux;
Les hommes violents;
Les assistés sociaux, qui ne sont pas assumés socialement;
Les hommes et les femmes infidèles;
Les fumeurs;
Les joueurs compulsifs;
Les loosers;
Les célibataires endurcis;
Les mauvais baiseurs;
Les femmes frigides;
Les hommes soumis au Viagra;
Les femmes sur les anti-dépresseurs;
Les gens de culture différente (y a toujours un fossé ou une attrape);
et j'allais oublier... LES MANIPULATEURS ! Ils sont parmi nous !!

Et j'en passe...

Alors, il reste une élite qui peut se "matcher". Si vous en faites partie, profitez-en. Vous êtes une denrée rare sur le marché.





Dans l'amour, y aura toujours une part d'amour et de haine... ce sera toujours "la tendre guerre"... Que l'autre soit "parfait" ou pas...

11:

At 3:41 p.m., Blogger Catherine said...

Et c'est pour ça que les réseaux de rencontre pullulent de gens 'simples-qui-ont-leur-passé-derrière-eux'... Chaque fois je manque m'étouffer. Freud doit se retourner dans sa tombe!
Ça me rappelle une amie qui voyait une psychologue. Quand cette amie a rencontré quelqu'un qui lui plaisait bien, avant même qu'ils passent aux actes, avant un petit souper genre date la psy lui a dit: 'Profitez-en pour mettre au clair avec lui ces attentes quant à une relation, ça vous évitera des déceptions!'. Je pouvais pas croire... quelle conne.
Je me vois bien oui, nerveuse, humide, sulfureuse devant un gars que je vois pour la deuxième fois: 'Dis-moi, j'aimerais savoir un peu quelles sont tes attentes...'
Turn off total... C'est comme le gars une fois dans une date qui m'avait dit: 'Moi, je suis un peu le pendant féminin dans un lit.'... Je sais pas s'il pensait vraiment qu'il venait de marquer des points.
Bon, parler des réseaux de rencontre me fait vomir une série d'anecdotes drôles, pathétiques, émouvantes et autres, mais je m'arrêrai là!

 
At 3:48 p.m., Blogger Marie-Chantal said...

Ah ! Je connais ça aussi ! Je me suis soumise à ce genre de rencontres... y a pas grand monde de "sain" en tout cas !

J'aime bien l'expression "le passé réglé" :) ça me fait tellement rire... je sais vraiment pas ce que ça veut dire... Il a réglé son hypothèque peut-être :) ou ses dettes d'études !

 
At 3:48 p.m., Blogger Marie-Chantal said...

Le pendant féminin... j'aurais eu envie de lui répondre : "pas trop pendant j'espère"... hon excuse Catherine...

 
At 4:55 p.m., Blogger Linda said...

Quelle chance, j'ai le lexique de Coeur à Louer pour décoder le langage amoureux:

Poids santé = On s'en balance
Poids proportionel: Grand et gros, petit et mince.
Libre de son passé = Amnésique
Libre comme l'air= Volage
Lucide = Qui a compris
Esprit sain= Ne pas déranger.
Partage de soi= Pension alimentaire.

Etc...

 
At 5:06 p.m., Blogger Marie-Chantal said...

Aime les soupers à la chandelle : c'est mieux les chandelles ? Scusez-la...

 
At 5:08 p.m., Blogger Marie-Chantal said...

À bien y penser, souper à la chandelle : faible lueur, pas une lumière :)

 
At 6:14 p.m., Blogger Miguel said...

Un saludo por lo del sub comandante Marcos caray nunca me lo imagine.

 
At 6:15 p.m., Blogger Miguel said...

No se frances, pero, gracias por esas palabras del Sub-comandante Marcos.

 
At 6:32 p.m., Blogger Marie-Chantal said...

Hola Miguel ! Bienvenido aqui ! Perdone por los signos de exlamacion, no puedo hacer estos signos con mi computador.

Voy a escribir un mensaje por tuyo en espanol. Y tambien, hay otras personas aqui que estan mejor que mio para escribir en espanol. Soy una principiante.

He vido la palabra de Marcos durante las vacaciones de la Navidad en un restaurante del Playa del Carmen. El subcomandante es un hombre inteligente y quiero este palabras.

Hasta luego !

Eille les autres : risez pas de mon espagnol...

 
At 6:45 p.m., Blogger Marie-Chantal said...

Y Miguel... puede decirme... el presidente Fox... que te parece ? Y que te parece el turismo en Mexico ?

 
At 8:33 p.m., Blogger Maryse said...

Bonjour!

Dans un monde où la perle rare de l'une peut facilement être le looser de l'autre, c'est vraiment curieux tous ces lexiques bidons et ces règles à gogo... comme si tout le monde pouvait être rentré dans le même moule en forçant un tit peu.

C'est légèrement incongru mais il m'est venu à l'esprit l'image de gens qui tentent désespérément d'entrer dans une paire de jeans trois tailles trop petite... en forçant et en rentrant le bedon on va pouvoir y arriver...

Me semble que c'est tellement plus facile (et tellement plus sain) de porter des jeans à sa taille!

OK j'me tire...

 

Publier un commentaire

<< Home