lundi, février 21, 2005

Tuesday the First...

Film d'horreur à venir...

Plus de 20 fois dans ma vie j'ai pris la résolution d'écraser. Pendant que je suis sur mon île, peut-être est-ce le meilleur moment, on Tuesday the First of March...

L'inconscient cherche en ce moment à se donner des prétextes pour ne pas cesser. Je vais prendre du poids, devenir irritable, verser des larmes pour tout et rien, dormir 12 heures par jour, fuir les gens, manquer de concentration, balonner, bougonner, je connais tous les effets secondaires...

Pourtant je sais bien que les compagnies de tabac ont de façon éhontée rendus les jeunes fumeurs accrocs par l'ajout de produits chimiques dans le tabac. Déjà, cette affirmation est une source de motivation. Je n'aime pas être dupe.

Ça paraît banal de dire qu'on arrête de fumer. Mais oh... quelle thérapie... Tout ça a commencé par une adolescence "contestataire". Et les parents de cette époque endossaient. Ils trouvaient ça "mignon" de nous surprendre en train de fumer en cachette. C'est une contestation qui ne tourne que vers soi-même à la fin.

C'est "dans l'air" si j'ose dire, de ne pas fumer. La vie des fumeurs est de plus en plus difficile, et je comprends que celle de leur entourage l'est aussi. Inutile cependant de répéter les causes à effets de l'usage du tabac, ce ne sont pas des inventions.

Encore que je trouve ça banal de parler de ça en plein lundi matin, à huit jours de ma libération.
Mais je ne suis pas prête mentalement. Je commence mon brainwashing... car c'est aussi une question de conditionnement.

Mon plus grand problème est celui d'être une paresseuse devant l'Infini. Après le travail, je fouère habituellement, et le fouérage se marie bien avec l'utilisation de drogues. Heureusement, je n'ai que Nicotine à faire sortir de chez moi... Fini, donc, la paresse...

Première règle d'or, à mon avis : bouger. Aller au gym. Je déteste ça. Mais c'est inévitable. Dans mon quartier, y a un gym qui "coach" les fumeurs qui veulent mettre fin à cette habitude.

Deuxième règle d'or : en cas de crise, la marche est toujours le meilleur remède. Ou dormir, les couvertures par-dessus la tête...

Troisième régle d'or : ça paraît "cliché", mais il est vrai que c'est un moment pour changer ses habitudes générales. Quand j'écris ici, je fume au moins cinq cigarettes, parfois plus... Je vais devoir troquer mes mégots contre des tasses de tisane. Sinon, on arrête l'écriture du matin, une autre drogue...

Comme je suis en train d'écrire ça, je suis aussi en train de me dire : "Et si tu fumais moins de 10 cigarettes par jour ?" Hahaha, je me joue des tours encore...

Bon, on allume et continue le "brainwashing"...

Ma dernière règle d'or devra être celle-ci : comme il n'y aura plus de place pour la paresse, je devrai être plus active de toute façon pendant mes temps libres.

Plus tard probablement : les effets bénéfiques de respirer de l'air pur...

Désolée pour ce texte trop banal... Mais la nicotine est une ennemie coriace. Et j'ai encore besoin de me convaincre qu'elle doit sortir de ma vie, parce qu'au fond, je mérite ma vie.



Avouons-le... y a quelque chose de séduisant là-dedans...

6:

At 7:59 a.m., Blogger Linda said...

Il y a sûrement quelque part près de toi quelqu’un pour qui…ta santé lui tient à cœur parce que ton cœur le tient en santé. Je t’encourage grandement et j’évite d’écrire ici toute la nomenclature des bienfaits secondaires, tu les connais sûrement tous.

P.s. J’ai cessé de fumer il y a de ça une décennie et ; non je n’ai pas engraissé, non je n’ai pas versé de larmes pour tout et pour rien (sauf les quelques jours avant la traversée de la mer rouge) et le sommeil m’apparaissait comme le coma de la vie.

 
At 2:55 p.m., Blogger Bertrand said...

Je ne suis pas certain que le "séduisant" provienne ici la cigarette.... :-)

Pris avec la même dope (et ferré sérieusement), et m'étant par ailleurs bien promis que j'écraserai d.ici l'été (non pas de date encore) je ne peux que te souhaiter le plus grand des courages...

 
At 3:32 p.m., Blogger chrysalide said...

Bonjour. Première visite ici pour te souhaiter courage, caractère et ténacité. Il a dû me manquer un de ses trois éléments, car j'ai essayé à mainte reprises et j'ai replongé. Accroches toi et donnes nous de tes nouvelles. Quant au côté sexy, on me préfère sans, qu'avec.

 
At 3:55 p.m., Blogger Linda said...

Monsieur, Mesdames, si vous avez besoin d'une marraine...En bonne fée je suis plutôt nulle cependant. :-)

 
At 4:38 p.m., Blogger Marie-Chantal said...

Linda : oh tu m'encourages... J'aimerais qu'il en soit ainsi, mais selon mes expériences passées, non...

Bertrand : c'est l'ensemble. Quand on est une fille, on pense que la cigarette est sexy, surtout à l'adolescence... C'est le "kit" de la femme fatale...

Chrysalide : je suis mal placée pour te juger. Je ne sais même pas encore si ça va réussir, mais je sais que je suis écoeurée de tousser !

On m'a dit que c'était le pire dans une vie... maigrir, ce n'est que trois fois rien...

 
At 7:23 p.m., Blogger Catherine said...

Je serais assez d'accord avec ce Bertrand... dans ce cas-là je trouve la cigarette limite vulgaire... ce qui n'est pas tout le temps le cas...
Mais bon, moi vous savez, je ne m'en mêlerai pas, du haut de ma pureté ;o)

 

Publier un commentaire

<< Home